dimanche 9 septembre 2012

Ecole communale n° 13 et Athénée Fernand Blum (2 - préau 2 et la fresque de Privat Livemont).

En passant la porte, on accède à un second préau couvert quaisment identique au premier et là on se trouve confronté à un chef d'oeuvre de Privat Livemont.On peut dire que Privat Livemont était à la Belgique ce qu' Alphonse Mucha était pour la Tchécoslovaquie.Un peintre et un affichiste de renom international.
Il s'agit d'une toile marouflée qui a été conçue pour encadrer le portique.Elle mesure 5 M de haut et 12 M de large et a été peinte en 1921.A gauche "l'étude et le travail" et à droite "la première éducation".

La toile de gauche montre des dames vêtues de toges antiques aux élégants drapés dans un paysage champêtre et fleuri, lieu apaisant propice à l'étude.L'une d'entre elles travaille sur une broderie, une autre s'adonne à la peinture. Elles évoluent dans un sous-bois fleuri de roses, de rhododendrons, de tulipes et de pavots; à gauche un marronnier, au loin une montagne.
La fresque est agrémentée d'une bordure de rinceaux et de putti (figures enfantines issues du courant de la Renaissance italienne) telle une tapisserie du Moyen Âge.L'abeille, symbôle du travail, est également représentée dans des médaillons.
Sur le côté droit de la toile, Privat a illustré l'éducation des tout petits.Les élèves sont de jeunes enfants tout juste vêtus d'un ruban.Dans le coin inférieur droit, on reconnaît aisément la signature du Maître d'ouvrage.
Au-dessus de la porte, de jeunes enfants jouent.On reconnaît les Armes de Belgique sur des branches de cerisier, fruit emblématique de Schaerbeek.
Dans toute cette oeuvre, on sent que Privat Livemont est resté très attaché au courant Art Nouveau qui a fait sa gloire et qu'il n'est pas prêt d' adhérer aux nouveaux courants qui s'amorcent après la première guerre mondiale.
Détail d'un putti.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire